Le ministère des explorateurs change le visage de l'église hispanique de Sainte-Croix

Le ministère des explorateurs change le visage de l'église hispanique de Sainte-Croix

Les activités du club incitent des dizaines de jeunes de la communauté à étudier la Bible.

Le service religieux ressemble à n'importe quel autre à l'église adventiste du septième jour de Sunny Acres à St. Croix, dans les îles Vierges américaines, alors qu'un groupe d’explorateurs en uniforme se dirige vers le podium pour accueillir les gens, lire des Écritures, chanter et prier. Lors de ce service le 30 mars, un directeur de jeunesse est avec eux, tandis que des dizaines de membres réguliers de l'église, de membres du Club des explorateurs et d'invités les regardent depuis les bancs.

Cependant, il y a quelque chose de différent chez ces jeunes. C'est quelque chose que vous ne pourriez probablement pas deviner. Aucun des explorateurs qui dirigent de l'avant n'est un membre baptisé de l'église adventiste. Ils font plutôt partie du vaste ministère des explorateurs dans la communauté autour de l'église de cette île des Caraïbes.

Malgré son nom anglais, l'église de Sunny Acres a une autre caractéristique distinctive. Dans un territoire américain principalement anglophone, c'est une église hispanophone. Les membres d'église sont une combinaison de Portoricains qui vivent sur l'île depuis jusqu'à quatre générations et des arrivées plus récentes en provenance du Salvador, du Venezuela et d'autres nations hispanophones. Marcos Salas, lui-même Vénézuélien, est le pasteur de l'église locale depuis les deux dernières années.

Le 30 mars, la congrégation se montre son sous plus beau jour alors que les dirigeants de l'église derrière la prochaine initiative évangélique Impact 24 visitent l'église juste à temps pour le lancement officiel de la série « Tu Camino a la Felicidad » [Ton chemin vers la joie]. Parmi les invités spéciaux de ce samedi (Sabbat) figurent Desmond James, président de la fédération du nord des Caraïbes, et Josue Pierre, trésorier associé de la Conférence générale. Luis Soto, de la République dominicaine mais actuellement au service des États-Unis, est le conférencier invité à Sunny Acres pour la campagne de clôture de deux semaines. Andrés Santos, également de la République dominicaine, dirigera le ministère de la musique.

Les dirigeants locaux expliquent que la [congrégation] a un impact dans la communauté hispanique autour de l'église. Les activités régulières comprennent des exercices, du camping et une fanfare qui attire non seulement les membres du club mais aussi leurs amis, membres de leur famille et voisins.

La congrégation locale a apporté tout son soutien à l'initiative, a déclaré Royston Philbert, directeur de la communication de l'Union des Caraïbes, qui comprend St. Croix et une douzaine d'autres îles. « L'église a payé les uniformes des explorateurs et a obtenu les tambours pour la fanfare. Les membres d'église ont été témoins de l'impact évangélique de l'initiative. »

Le service du sabbat du 30 mars consacre beaucoup de temps au culte et à la louange. Une série de chants semble élever l'esprit de la congrégation. Les chanteurs incluent des membres locaux et des invités. Parmi eux, José Mancebo et sa famille, et Marcián Frías. Frías assistait régulièrement à Sunny Acres, mais maintenant il est l'aîné en charge du Groupe de Campo Rico, une implantation d'église hispanophone sur la côte ouest de l'île. « Nous avons seulement une quinzaine de membres baptisés, et certains d'entre eux sont plus âgés et trouvent même difficile de visiter cette église, partage-t-il, faisant référence à la jeune congrégation. Mais nous sommes un groupe organisé, la deuxième congrégation hispanophone de l'île. »

Le service se poursuit, tandis que le groupe des explorateurs suit chaque partie attentivement. Ils pourraient comprendre que les deux prochaines semaines de réunions évangéliques ont le potentiel de changer leur vie pour de bon.

Selon les dirigeants de l’église locale, « grâce au club des explorateurs, nous avons maintenant des dizaines d'enfants plus âgés et d'adolescents qui étudient la Bible, et plusieurs se préparent à être baptisés à la fin de cette série. Et loué soit Dieu, ils amènent leurs parents avec eux. »

Cet article a été fourni par Adventist Review.