Les adventistes en Jamaïque offrent de l'espoir à travers l'initiative du Symposium des Ministères des Possibilités.

[Photo : Fédération de l'Est de la Jamaïque]

Inter-American Division

Les adventistes en Jamaïque offrent de l'espoir à travers l'initiative du Symposium des Ministères des Possibilités.

L'initiative annuelle apporte la guérison et un changement transformateur aux individus au sein de la communauté des personnes handicapées.

Nouvelles

L'Église adventiste du septième jour en Jamaïque, par l'intermédiaire de ses Ministères des possibilités, a fait don de dix fauteuils roulants au Conseil jamaïcain pour les personnes handicapées lors d'un symposium spécial sur la technologie d'assistance et la santé qui s'est tenu récemment à l'église adventiste du septième jour Andrews Memorial.

L'initiative était un effort collaboratif entre l'Union de la Jamaïque, l'hôpital Andrews et les Services et Industries des Laïcs Adventistes (ASi).

En faisant son exposé au nom de l'église, le pasteur Levi Johnson, secrétaire exécutif de l'Union de la Jamaïque, a déclaré que même avant que l'Église mondiale adventiste du septième jour ne donne son approbation aux Ministères des Possibilités, le pasteur Everett Brown, président de l'Union de la Jamaïque, avec les dirigeants de l'église, avait pris la décision de ne pas seulement consacrer une journée à reconnaître le travail des ministères des Possibilités, mais de consacrer une semaine entière.

« C'était un geste audacieux de la part de notre président de l'union, » a déclaré Johnson, notant qu'à l'époque, le ministère en était à ses débuts. « Le monde entier apprend de l'Union de la Jamaïque, » a-t-il ajouté.

En relatant l'histoire des Ministères des Possibilités en Jamaïque, le pasteur Adrian Cotterell, directeur des Ministères des Possibilités en Jamaïque, a déclaré : « Nous avons lancé ce qui était alors appelé les ministères des besoins spéciaux en 2015. Lors de notre lancement, notre président, le pasteur Everett Brown, a fait une proclamation solennelle que chaque deuxième semaine de mars serait célébrée comme la semaine des Ministères des Possibilités où nous montrerions au monde notre amour pour ce ministère, et que les personnes sont valorisées. »

Un an après, l'union a établi la première église pour sourds dans le territoire de la Division interaméricaine et l'église a lancé le Symposium annuel sur la Technologie d'assistance et la Santé pour fournir des dispositifs auditifs, a expliqué Cotterell.

« Nous percevons les handicaps à travers le prisme transformateur des possibilités, des potentiels, des capacités, des compétences et de ce que nous pouvons faire et devenir par la grâce de Jésus », a-t-il ajouté.

Cotterell a informé l'assemblée que l'Église adventiste du septième jour en Jamaïque a distribué 50 fauteuils roulants annuellement au cours des dernières années, pour un coût de plus de vingt-cinq millions de dollars jamaïcains (soit plus de 159 000 dollars américains).

« Cette année, nous nous associons à l'hôpital Andrews pour distribuer 150 autres fauteuils roulants, pour un total de plus de 9 millions de dollars jamaïcains », a-t-il ajouté. Le ministère a également distribué des dizaines de déambulateurs, de béquilles, de cannes, d'ordinateurs et de bons d'achat chaque année.

Lors de son discours à l'assemblée le 21 mars, Donmayne Gyles, PDG de l'hôpital Andrews, a félicité les dirigeants régionaux de la Fédération de l'Est de la Jamaïque et de l'Union de la Jamaïque pour leur collaboration dans leur 80e année d'impact sur la vie en Jamaïque.

« Cet événement collaboratif symbolise le rassemblement de la foi, de la compassion et du service à notre communauté, a déclaré Gyles. L'ensemble du concept vise à apporter espoir, guérison et changement transformateur aux individus dans le besoin au sein de notre société. Je crois pouvoir dire sans l'ombre d'un doute que ceci est un témoignage de notre engagement commun à avoir un impact positif sur la vie d'autrui. »

Dans son message de méditation, Nigel Coke, directeur de la communication de l'Union de la Jamaïque, a déclaré que « prendre soin des aveugles, des personnes physiquement immobiles, de ceux qui ont des défis de santé mentale, des orphelins, des enfants vulnérables, et de ceux qui pleurent la perte d'un conjoint et le soutien des aidants n'est pas une option pour l'Église adventiste du septième Jjour, mais un impératif. » Selon Coke, les Ministères des Possibilités sont une œuvre du « cœur ». Coke a ajouté que « les fidèles de l'église doivent faire preuve d'empathie envers ceux qui sont dans le besoin. » Les pauvres sont placés parmi nous « pour tester notre compassion et nous devons toujours faire preuve de gentillesse. »

Cecil Foster, président de la section jamaïcaine de l'ASi, a déclaré qu'il était heureux que l'ASi Jamaïque travaille côte à côte avec les pasteurs et les anciens de la région dans les Ministères des Possibilités. Foster a exprimé son engagement à être une source de soutien présente pour le ministère à l'avenir.

La loi sur les personnes handicapées est entrée en vigueur en Jamaïque le 14 février 2022, a déclaré Adrienne Pinnock, directrice du Conseil jamaïcain pour les personnes handicapées. « Elle a été mise en place pour promouvoir et protéger les droits des personnes handicapées », a-t-elle dit.

« L'église doit être informée et familière avec la Loi sur les handicaps car elle offre un service public, a déclaré Pinnock. Il est important que vous ne portiez pas atteinte aux droits de ceux à qui vous offrez le service. »

L'article original a été publié sur le site web de la Division interaméricaine.