Intégration du centre médical adventiste Galaad au Cap-Haïtien, en Haïti, comme nouveau membre du réseau d'institutions médicales adventistes dans la région interaméricaine. [Photo : Franck Geneus/IAD]
Haiti | Libna Stevens

Ce qui a d'abord été un dispensaire à Cap-Haïtien, dans la région nord d'Haïti, il y a plus de 12 ans, est devenu une clinique fournissant mensuellement des services de santé à des centaines de personnes.

Le dispensaire a été créé à l'origine par un groupe de professionnels de la santé et de bénévoles membres de l'église de Porto Rico qui ont fourni du matériel médical après le tremblement de terre de 2010 qui a tué 300 000 personnes. Le groupe a apporté des médicaments et des fournitures et a administré des services médicaux et sanitaires mineurs à des milliers de personnes jusqu'en 2015. Peu de temps après, l'Église adventiste du septième jour de la Mission Nord a repris ses activités et a réussi à continuer à servir les étudiants de cinq écoles adventistes et la communauté dans son ensemble.

Les dirigeants de l'église et le personnel du centre de soins Galaad au Cap-Haïtien, en Haïti, ont reçu des iPads et des logiciels qui permettront la mise en place d'un registre numérique de l'hôpital. [Photo : Frank Geneus/IAD]

Les dirigeants de l'église et le personnel du centre de soins Galaad au Cap-Haïtien, en Haïti, ont reçu des iPads et des logiciels qui permettront la mise en place d'un registre numérique de l'hôpital. [Photo : Frank Geneus/IAD]

Aujourd'hui, le dispensaire, rebaptisé Galaad Healthcare Center [Centre médical Galaad], compte cinq employés, dont un médecin, deux infirmières, un comptable et un pharmacien. Le centre rejoindra bientôt les Adventist Healthcare Services Inter-America (AHSIA) [Services de soins adventistes interaméricains], une organisation associée à Adventist Health International [La Santé adventiste], dont le siège se trouve à l'université de Loma Linda en Californie, aux États-Unis. L'AHSIA a pour mission de renforcer et d'aider les établissements de santé à promouvoir l'intégrité physique, mentale, sociale et spirituelle de l'humanité tout en remplissant la mission de l'Église.

« Le centre médical Galaad a principalement fourni des services de clinique à des centaines d'étudiants des écoles adventistes, le plus souvent gratuitement, grâce au soutien de la mission de l'église dans le Nord », a déclaré Franck Geneus, M.D., président de l'AHSIA. « Par ailleurs, le centre a fourni des vaccinations, non seulement aux écoles, mais à plusieurs communautés, ainsi que des vermifuges et d'autres besoins urgents que le ministère de la santé du Nord a demandés. »

Le Dr Geneus a rencontré le mois dernier les dirigeants de l'église et les membres du personnel du centre médical afin d'aider à trouver des fonds et des ressources pour renforcer le centre.

« Ils sont en train de répondre à certaines exigences pour faire officiellement partie de l'AHSIA. Les fonds aideront à la rénovation physique des petites installations, à la mise à niveau des équipements de laboratoire, à la création de lits pour les soins ambulatoires, à la numérisation de l'infrastructure, de la gestion et des dossiers, et à l'expansion du travail au sein de la communauté », a déclaré le Dr Geneus.

Rassemblement des responsables dans le domaine médical de l'église pour encourager le nouveau paradigme des soins médicaux dans la région interaméricaine. [Photo : Franck Geneus/IAD]

Rassemblement des responsables dans le domaine médical de l'église pour encourager le nouveau paradigme des soins médicaux dans la région interaméricaine. [Photo : Franck Geneus/IAD]

L'objectif est de faire en sorte que le centre médical Galaad devienne une institution durable, et d'après ce que l'on voit, il est sur la bonne voie, a déclaré le Dr Geneus. « L'AHSIA continuera à soutenir l'institution mais cherchera des ressources externes, pas nécessairement un soutien financier, mais une aide en matière d'équipement avec nos partenaires de l'AHSIA pour améliorer la qualité du service et la gamme de services disponibles pour les personnes qui visitent le centre. »

Le centre prévoit également d'intégrer la médecine numérique dans ses services, ce qui permettra à des médecins extérieurs au centre de fournir une expertise médicale.

Le centre est une entité distincte de l'hôpital adventiste haïtien de Port-au-Prince, mais qui pourrait un jour être plus intégrée, a déclaré Geneus.

L'une des initiatives stratégiques de la période quinquennale actuelle de la Division interaméricaine (IAD) prévoit que l'AHSIA s'associe au département des Ministères de la Santé de l'Église pour construire des communautés saines. Cette initiative visera à inciter les responsables locaux de la santé et de l'Église à mettre en œuvre des initiatives conduisant à de réelles améliorations de la qualité de vie.

« Cette nouvelle approche devrait favoriser l'émergence d'un nouveau paradigme en matière de soins dans la région interaméricaine en créant un partenariat efficace et durable entre les institutions de santé adventistes et les communautés adventistes », a expliqué le Dr Geneus.

En Haïti, le projet global s'appelle le projet PLEXUS Haïti (PLEXUS signifie « projet de lutte contre l'exclusion sanitaire et pour l'universalité des soins en Haïti »). Lors de la visite du 20 août 2022, le Dr Geneus s'est également entretenu avec plus de 300 professionnels de la santé et dirigeants de l'église afin d'impliquer davantage de membres dans le lancement de groupes de santé qui enseigneront les huit remèdes naturels dans les églises et les écoles, ainsi que d'impliquer les professionnels de la santé adventistes dans les efforts visant à activer les brigades médicales dans toute la région du nord. L'initiative permettra également de coordonner les efforts avec le centre médical Galaad dans toute la mission d'Haïti Nord.

Jusqu'à présent, il y a plus de 50 professionnels de la santé adventistes dans la mission du Nord d'Haïti qui formeront bientôt une association adventiste officielle de professionnels de la santé en Haïti.

« Il y a tellement d'enthousiasme et de dynamisme parmi les dirigeants de l'Église, les professionnels de la santé et les membres en général qui seront en mesure de travailler ensemble pour aider la population croissante de personnes vulnérables dans la mission », a déclaré le Dr Geneus.

arrow-bracket-rightCommentairescontact