[Photo : Anna Baz]

Trans-Europe

Des réfugiés adventistes polonais et ukrainiens se retrouvent pour un camp d'été

Des explorateurs des deux pays profitent d'activités dans la nature et d'un baptême

Poland | Trans-European Division News and Adventist Review

Des responsables explorateurs ukrainiens et polonais ont collaboreé pour organiser un camp d'été avec des membres adventistes des deux pays. Très généreusement, les explorateurs polonais ont ouvert le camp à leurs nouveaux amis ukrainiens vivant maintenant en Pologne.

Situé dans la région pittoresque de Mazury, en Pologne, au centre de loisirs Waszeta, près de la ville d'Olsztynek, le camp a accueilli 200 adolescents et leurs moniteurs.

Le thème du camp, « Chroniques de la dernière bataille », a permis aux campeurs d'approfondir leur foi et de croire en Jésus comme solution ultime aux conflits et au péché.

LE MEILLEUR DES ÉQUIPES

Le camp d'été a été le résultat d’un travail d'une équipe qui a donné le meilleur de soi-même. Tandis que l'équipe ukrainienne dirigeait le programme, l'équipe polonaise s'occupait de la logistique. « Au nom de la famille de l'Église ukrainienne, nous tenons à remercier tout particulièrement les sponsors, l'Union polonaise de l'Église adventiste du septième jour, les districts et la Fondation polonaise d'aide aux enfants », a déclaré Antonina Kozak, responsable des explorateurs ukrainiens. Tout le monde a contribué à ce que les jeunes reçoivent tout ce dont ils avaient besoin : « Des transports confortables, des repas soigneusement planifiés et équilibrés, des visites de la ville avec des cadeaux, et des gourmandises pour les réunions du soir autour du feu. »

Le camp choisi par l'équipe polonaise est un lieu confortable et tranquille, situé au milieu d'une forêt de conifères et à quelques pas d'un lac. Deux fois par jour, les campeurs se baignaient ou faisaient du kayak et du paddleboard, partageant le lac avec les mouettes et les canards.

Chaque jour, les campeurs pouvaient choisir deux activités parmi les vingt prévues, y compris des jeux de plein air, de l'artisanat et des techniques de camping. En outre, ils pouvaient jouer au football, au volley-ball et au tennis de table, ou essayer de surmonter leurs peurs liées à l'adrénaline dans le parc de cordes construit par les instructeurs.

Dix-huit adolescents ukrainiens ont donné leur vie à Jésus par le baptême. [Photo : Anna Baz]

Dix-huit adolescents ukrainiens ont donné leur vie à Jésus par le baptême. [Photo : Anna Baz]

LA SÉCURITÉ, UN CADEAU

« Sans le soutien généreux des membres de l'Union polonaise et de ses dirigeants, ce camp n'aurait pas été possible », ont commenté les dirigeants. « En plus de l'offre d'une multitude d'activités, le plus important est peut-être que les jeunes ont bénéficié d'un endroit sûr et de la possibilité d'espérer un avenir meilleur et d'oublier, pour un bref instant, la tristesse. Chaque jour passé sans le bruit des sirènes a été un cadeau indescriptible pour tous et restera à jamais dans leur cœur. »

Le camp s'est terminé en beauté avec le baptême de 18 adolescents qui ont donné leur vie à Jésus. « Merci d'avoir montré le vrai christianisme », a déclaré Kozak. « Merci à l'Union polonaise et à la Fondation pour l'aide aux enfants. … Chers amis, sans vous, rien de tout cela ne serait arrivé. Gloire à Dieu, et merci beaucoup ! »

https://ted.adventist.org/news/the-gift-of-a-safe-place/

arrow-bracket-rightCommentairescontact