L’assemblée administrative du Concile de printemps de la Conférence générale adventiste plaide en faveur d'un nouveau centre de recherche sur Ellen White à l'université internationale de l'Asie-Pacifique

Southern Asia-Pacific Division

L’assemblée administrative du Concile de printemps de la Conférence générale adventiste plaide en faveur d'un nouveau centre de recherche sur Ellen White à l'université internationale de l'Asie-Pacifique

La création de ce 19ème centre de recherche revêt une importance particulière car il n'en existe que deux dans toute l'Asie.

Convoqué chaque année au siège de la Conférence générale (CG) dans le Maryland, aux États-Unis, l’assemblée administrative du Concile de printemps de la CG rassemble les dirigeants de l'Église mondiale pour délibérer sur les initiatives visant à fortifier la mission de diffusion de l'Évangile dans le mouvement de la fin des temps d'aujourd'hui. Lors du concile annuel de printemps 2024, une avancée notable dans le domaine des études bibliques est apparue lorsque l'Église adventiste, par l'intermédiaire du Ellen G. White Estate Board [Comité de succession Ellen G. White], a recommandé l'établissement d'un Centre de recherche Ellen White pionnier à l'université internationale Asie-Pacifique à Muak Lek, Saraburi, en Thaïlande.

La Fondation Ellen G. White supervise un réseau mondial comprenant 18 centres de recherche et quatre succursales. La création de ce 19e centre de recherche revêt une importance particulière, étant donné la rareté de tels centres en Asie, puisqu'il n'en existe que deux à l'heure actuelle. Cette initiative marque une étape cruciale pour rendre les vastes ressources du domaine d'Ellen G. White accessibles aux églises d'Asie du Sud-Est et des régions avoisinantes. En outre, elle joue un rôle essentiel dans l'amélioration de l'engagement, de la compréhension et de la pertinence du don de prophétie dans le contexte actuel.

Vue aérienne de l'université internationale de l'Asie-Pacifique à Muak Lek, à Saraburi, en Thaïlande. [Avec l'aimable autorisation du site web de l'AIU]
Vue aérienne de l'université internationale de l'Asie-Pacifique à Muak Lek, à Saraburi, en Thaïlande. [Avec l'aimable autorisation du site web de l'AIU]

Le Ellen G. White Estate Board recommande l'établissement d'un Centre de recherche Ellen G. White du septième jour à l'université Internationale d'Asie-Pacifique à Muak Lek, en Thaïlande. Lors du Concile de printemps, la vice-présidente du Conseil général et présidente du Ellen G. White Estate Board, Audrey Andersson, a présenté la proposition pour le Centre de recherche basé en Thaïlande.

Merlin Burt précise les rôles et les responsabilités d'un bureau de la succession Ellen G. White et d'un centre de recherche Ellen G. White lors du Concile annuel de printemps de la GC. [Photo : Retransmission en direct du Concile annuel de printemps de la CG]
Merlin Burt précise les rôles et les responsabilités d'un bureau de la succession Ellen G. White et d'un centre de recherche Ellen G. White lors du Concile annuel de printemps de la GC. [Photo : Retransmission en direct du Concile annuel de printemps de la CG]

Le Dr Merlin Burt, directeur fondateur du Centre intégré de recherche adventiste à l'université Andrews, directeur de la branche ou succursale Ellen White et professeur d'histoire de l'Église au séminaire théologique adventiste du septième jour, exprime sa sincère gratitude aux dirigeants de la Division du sud de l’Asie et du Pacifique (SSD) pour leur soutien indéfectible et leur dévouement à l'intégration de cette initiative dans leur ministère au sein de la division. « Je salue la profonde compréhension et l'appréciation de l'Esprit de prophétie par la SSD. Nous prions avec ferveur pour que Dieu bénisse ce centre au fur et à mesure que nous progressons ensemble », a déclaré le Dr Burt.

En outre, la réunion a permis de définir clairement la fonction d'une branche Ellen G. White par rapport à celle d'un centre de recherche. Le Dr Burt a précisé qu'une succursale a un lien financier et administratif plus direct au sein de la structure organisationnelle et qu'elle est directement sous la gestion de la Conférence générale.

En revanche, les divisions sont chargées de gérer les centres de recherche ainsi que les centres de recherche des unions par l'intermédiaire de l'organisation des unions et de la division. Cette distinction porte essentiellement sur la structure administrative.

Tous les participants sont d'accord avec la recommandation. L'organe a prié pour la réussite du projet qui devrait être mis en œuvre dès que les détails auront été finalisés.

L'article original a été publié sur le site de la Division du sud de l’Asie et du Pacifique.