La mission albanaise reçoit une formation à l'évangélisation numérique

Trans-European Division

La mission albanaise reçoit une formation à l'évangélisation numérique

Les responsables de la Radio mondiale adventiste forment et présentent une nouvelle application missionnaire.

Les 20 et 21 mars 2023, les pasteurs et responsables de la Mission albanaise ont participé à une formation à l'évangélisation numérique. Les représentants de la Radio mondiale adventiste (AWR), les pasteurs Kent Sharpe et Michael Dant, ont dirigé la formation et ont profité de l'occasion pour parler de l'application mobile d'évangélisation AWR Digital Missionary. Au cours de cette formation de deux jours, les participants ont acquis de nouvelles compétences pour mettre en pratique l'évangélisation numérique et ont été inspirés par des exemples de réussite dans le monde entier.

L'application AWR Digital Missionary est une application de chat pour l'évangélisation, actuellement utilisée dans plus de 20 pays. De nouveaux pays l'adoptent chaque semaine. À partir de cette plateforme, les « missionnaires numériques » (nom donné aux membres et aux pasteurs adventistes qui utilisent l'application) peuvent discuter directement par texte et par audio avec des contacts sur d'autres plateformes de chat, telles que WhatsApp, Telegram, Viber, Signal et Facebook Messenger. En outre, ils peuvent facilement envoyer des études bibliques à leurs contacts, noter les réponses et fournir des commentaires utiles.

[Crédit : TED]
[Crédit : TED]

L'application propose également une liste de prières automatisée, des rappels, des fonctions de gestion d'équipe et une « base de connaissances » intégrée et consultable. Dant, le développeur de l'application, explique comment ce puissant outil, entre les mains de laïcs mais aussi de pasteurs et d'autres responsables, pourrait conduire à de merveilleux résultats : « Le missionnaire numérique, par la puissance du Saint-Esprit, est prêt à inonder l'internet et les réseaux sociaux avec la bonne nouvelle de Jésus. »

La première équipe de missionnaires numériques d'Albanie est enthousiaste et prête à commencer ! L'application étant en cours de traduction en albanais, Bárbara Elen, membre de l'équipe des missionnaires numériques, pense que grâce à cette application, elle établira « des liens et des amitiés avec de nouvelles personnes, leur démontrant l'amour de Jésus par l'empathie, la prière d'intercession et les études bibliques. »

Le pasteur Delmar Reis, président de la mission en Albanie, explique que cet outil sera très utile pour l'évangélisation dans le pays : « Je le vois comme un projet dans lequel tous les membres peuvent s'impliquer et qui est un moyen de les aider à entrer en contact avec de nouvelles personnes, à répondre à leurs besoins, à prier pour elles, à gagner leur confiance et à trouver des occasions de leur présenter Jésus ! »

[Crédit : TED]
[Crédit : TED]

Comme l'explique Dant, « l'évangélisation numérique est relativement nouvelle mais elle est déjà appliquée dans des pays comme l'Afrique du Sud, les États-Unis, le Royaume-Uni et la Croatie, entre autres. L'Albanie est un pays qui connaît un développement économique et social rapide, et le besoin d'innover dans notre approche de l'évangélisation se fait de plus en plus sentir. »

Le pasteur Markelian Frashëri, coordinateur de l'école des correspondants bibliques, pense que cette approche leur permettra d'entrer en contact avec les gens d'une manière que les méthodes d'évangélisation traditionnelles ne peuvent pas offrir. « Je crois qu'il y a des gens pacifiques qui cherchent la vérité, mais divers obstacles les empêchent de s'engager envers Dieu. J'espère donc que grâce à ce projet, ces personnes trouveront un chemin qui les conduira plus facilement vers Dieu. »

« Nous sommes un petit champ, et avec leur expérience [celle d'AWR], nous espérons voir de plus en plus de personnes en Albanie découvrir Dieu et étudier la Bible », a conclu Reis, soulignant la valeur stratégique de ce partenariat.

La version originale de cet article a été publiée sur le site de la Division transeuropéenne.