L'équipe missionnaire de la Conférence générale invite les jeunes de Sainte-Croix à utiliser les dernières technologies pour la mission.

[Photo : Curtis Henry]

Inter-American Division

L'équipe missionnaire de la Conférence générale invite les jeunes de Sainte-Croix à utiliser les dernières technologies pour la mission.

Les dirigeants conseillent aux jeunes de se servir des nouveaux outils de manière éthique et de rester ancrés dans la foi.

Nouvelles

Les dirigeants de l'Église adventiste du septième jour ont souvent déclaré que l'engagement des jeunes est essentiel pour l'avenir de l'église et sa mission. Ainsi, lorsque le département de la Trésorerie de la Conférence générale (CG) a planifié son voyage missionnaire d'avril 2024 à Sainte-Croix, dans les îles Vierges américaines, impliquer les jeunes membres semblait être la démarche la plus naturelle à suivre.

Le 11 avril 2024, lors d'un rassemblement de deux heures présenté comme une « Rencontre IA et Glaces », plusieurs dirigeants d'église ont interagi avec plus de cinquante participants à l'étage supérieur du centre communautaire adventiste du septième jour central. Leur objectif ? Créer un espace où la technologie et la foi se croisent dans un même cadre, ont-ils déclaré. La formation a souligné la nécessité d'exploiter les outils de l'ère numérique tout en restant ancrés dans une foi basée sur la Bible.

Des jeunes de l'école adventiste du septième jour de St. Croix écoutent pendant la présentation du séminaire sur l'IA.
Des jeunes de l'école adventiste du septième jour de St. Croix écoutent pendant la présentation du séminaire sur l'IA.

Richard Stephenson, directeur de l'information et trésorier adjoint de la Conférence générale, a animé le programme. « En ligne actuellement, il existe tant de sources de vérité concurrentes, mais en y regardant de plus près, elles sont vides, a déclaré Stephenson aux participants. Ce que nous souhaitons faire avec tous les progrès en IA, c'est produire de plus en plus d'informations pour orienter les autres vers les Écritures. »

Associer la jeunesse à la technologie

Le pasteur Busi Khumalo, directeur des ministères de la jeunesse de la CG, a exprimé sa satisfaction à l'égard de l'initiative. « Quand vous regardez l'histoire de l'Église, vous ne pouvez qu'être émerveillé de voir comment Dieu est prêt à utiliser les jeunes pour faire avancer Son Église, a déclaré Khumalo. La technologie, c'est là où se trouvent les jeunes. C'est leur espace. Ils sont fascinés par les gadgets, les médias, les réseaux sociaux et l'intelligence artificielle — la direction vers laquelle le monde évolue. Nous ne devrions pas manquer de quelque chose parce que nous n'évoluons pas avec le temps », a-t-il dit.

Richard Stephenson, directeur de l'information et trésorier associé de la Conférence générale, anime la session d'engagement des jeunes.
Richard Stephenson, directeur de l'information et trésorier associé de la Conférence générale, anime la session d'engagement des jeunes.

Stephenson a acquiescé. « C'est un moment important, nécessaire et très urgent pour tous nos jeunes. Les médias numériques nous ont rassemblés avec une mission unique pour établir un réseau de communication », a-t-il déclaré.

Il a également souligné que le monde entier avait déjà pris des décisions concernant la technologie numérique. « Les gens recherchent des informations et nous devrions y réfléchir profondément et fournir des réponses véridiques, a déclaré Stephenson. Les sites web, les voitures, les téléphones, même nos réfrigérateurs apprennent les modèles de la vie humaine simplement par la mémoire et le langage de programmation. Nous avons traversé quatre révolutions industrielles, chacune repoussant davantage les limites de l'innovation et du confort. » Tous ces progrès pourraient jouer en faveur de l'Église, a-t-il souligné.

Un jeune s'entretient avec l'équipe de la Trésorerie de la Conférence générale lors du segment d'engagement des jeunes.
Un jeune s'entretient avec l'équipe de la Trésorerie de la Conférence générale lors du segment d'engagement des jeunes.

La source de vérité

Malgré les avancées, Stephenson a averti que beaucoup de ce que nous voyons et entendons est faux. « Comment discerner la vérité ? » a-t-il demandé. Pour commencer, il a rappelé à son public que l'IA n'est pas notre source de vérité. « La Parole de Dieu est la vérité, et nous devons passer du temps dans les Écritures. » Stephenson a expliqué que, aussi avancée que soit l'IA, nous ne pouvons pas lui permettre de devenir le fondement de la vérité. « Il existe un risque inhérent dans la technologie de l'IA comme ChatGPT, et les experts commencent tout juste à en comprendre certaines implications », a-t-il dit. « Mais l'IA peut être un outil puissant si elle est utilisée correctement. »

Khumalo a souligné l'importance de la présentation de Stephenson. « C'est puissant parce que parfois les jeunes ne savent pas par où commencer. L'IA générative peut vous donner assez pour démarrer et vous aider à gagner du temps, en organisant des données qui prendraient des jours et des semaines à traiter. Mais restons authentiques. »

Des bénévoles de l'équipe missionnaire distribuent des coupes de glace à tous les participants du programme d'engagement des jeunes le 11 avril 2024.
Des bénévoles de l'équipe missionnaire distribuent des coupes de glace à tous les participants du programme d'engagement des jeunes le 11 avril 2024.

Sabrina C. DeSouza, trésorière associée de la CG, est d'accord. « C'est le début d'une nouvelle ère et nous devons apprendre à nos jeunes à utiliser l'IA de manière responsable. Les jeunes utilisent l'IA pour plagier et faire toutes sortes de choses illégales. Nous voulons qu'ils utilisent l'IA de manière responsable. »

Des démonstrations pratiques

Stephenson a consacré une quantité considérable de temps lors de sa présentation pour montrer aux participants différents outils d'IA qui peuvent être utilisés pour générer des chansons — du contenu qu'ils souhaitent entendre et qu'ils veulent réaliser. Il a démontré comment l'IA peut aider à moduler les configurations de sorte que ce qui est généré et partagé corresponde à leurs croyances religieuses et puisse être utilisé pour faire avancer la mission.

Les trésoriers associés de la Conférence générale, Richard Stephenson (à gauche) et Sabrina C. DeSouza (deuxième à gauche), interagissent avec des collègues lors du programme d'atelier le 11 avril 2024.
Les trésoriers associés de la Conférence générale, Richard Stephenson (à gauche) et Sabrina C. DeSouza (deuxième à gauche), interagissent avec des collègues lors du programme d'atelier le 11 avril 2024.

En même temps, Stephenson a partagé comment l'Église adventiste intègre la technologie IA pour partager un message hebdomadaire de Ted N. C. Wilson, président de la CG, avec d'autres champs mondiaux. L'IA utilise la voix et les inflexions de Wilson de l'anglais original et, en utilisant sa voix, superpose son message dans des dizaines de langues. À titre d'exemple, Stephenson a partagé des échantillons de l'un des messages hebdomadaires de Wilson en coréen et dans d'autres langues. « C'est une combinaison de contenu et de technologie », a-t-il dit. « Ce n'est pas une démonstration que nous faisons ; c'est un outil qui désormais rendra le message disponible dans de nombreuses langues différentes. Ce dont nous avons besoin, c'est de tous les outils possibles pour partager la bonne nouvelle du salut. »

Les dirigeants de l'Église ont déclaré qu'ils continueront à encourager les jeunes membres de l'église à partager l'espoir à travers leurs communautés sur les réseaux sociaux. Khumalo a rapporté qu'une offrande spéciale sera collectée uniquement pour le ministère numérique lors de la prochaine session de la CG. « Que Dieu nous donne la sagesse et ouvre nos yeux, afin que nous ne nous laissions pas emporter par ce qui est devant nous », a-t-il dit.

L'article original a été publié sur le site web de la Division interaméricaine.